Présentation de la Fondation

media: photos/petites/3.jpgLe 28 septembre 1985, disparaissait à Saxon (Valais, Suisse) une fillette, du nom de Sarah OBERSON, âgée de 5 ans. A ce jour, personne n'a eu connaissance de son sort.

Immédiatement, un vaste mouvement de solidarité s'est développé dans son village, à travers le canton du Valais, puis dans toute la Suisse et à l'étranger. De nombreuses personnes ont voulu démontrer leur compassion et leur soutien à la famille Oberson: c'est ainsi qu'un Mouvement Sarah Oberson est né. Grâce à la générosité du public, ce mouvement a pu prendre en charge l'organisation et les coûts des nombreuses recherches qui s'étaient révélées nécessaires. Aujourd'hui encore, près de 20 ans après ce tragique événement, le prénom de Sarah reste fixé dans la mémoire collective et résonne comme un appel à la protection que l'on doit aux enfants.

En 1998, le Mouvement spontané de sympathie s'est constitué en une FONDATION SARAH OBERSON dont le but principal est l'aide aux familles victimes d'enlèvement ou de disparition d'enfants et d'adolescents. La recherche de Sarah Oberson reste une préoccupation constante de la Fondation.

En outre, la Fondation mène des réflexions sur les problèmes de la maltraitance et de la disparition d'enfants. A cet effet, elle organise, depuis 1999, une journée thématique en novembre. Cette manifestation s'adresse aux professionnels de l'enfance, (enseignants, travailleurs sociaux, animateurs, psychologues, médecins, infirmiers, ecclésiastiques, collaborateurs des Centres LAVI, etc...) aux associations de parents et aux membres des corps d'intervention (policiers, pompiers, sauveteurs, etc...). Les journées de réflexions organisées par la Fondation ont porté sur les thèmes suivants :

14 novembre 2012
Fugues : rite de passage ou cri d'alarme ?

9 novembre 2011
Séparation des parents, disparition des enfants : quelques pistes

3 novembre 2010
Nouvelles technologies : chances et dangers pour les enfants

20 novembre 2009
Enfan'phare : 20e anniversaire de la Convention des Droits de l'Enfant

7 novembre 2008
10ème anniversaire de la création de la Fondation Sarah Oberson

4 novembre 2007
Violences à l'encontre des enfants

15 novembre 2006
Couples déchirés, enfants en danger
Les enlèvements internationaux d'enfant

9 novembre 2005
Les Jeunes et le Suicide en Valais

3 novembre 2004
La Famille dans tous ses états. Evolution, Révolution, Disparition ?

5 novembre 2003
Droit à un enfant ou Droits de l'enfant ? La problématique de l'adoption

6 novembre 2002
Enfants étrangers : la difficile question de leur intégration

7 novembre 2001
Enfants victimes, de l'abuseur à l'abusé

8 novembre 2000
Enfants violents; enfants victimes. Quelles réponses ?

18 novembre 1999
Perte d'un enfant. Quelle aide pour l'entourage ?

media: photos/petites/4.jpg
Ces rencontres ont à chaque fois remporté un vif succès, d'où la volonté de laisser une trace de ces riches contributions et des échanges, en publiant les actes de ces colloques, dans une forme abordable pour tout un chacun. Le premier rapport traite des trois premières journées et s'inscrit dans le respect de ce besoin et dans l'esprit des activités de l'Institut international des Droits de l'Enfant (IDE), qui abrite la Fondation Sarah Oberson à Sion.

Près d'une vingtaine d'années plus tard, et malgré de nombreuses recherches, la disparition de Sarah Oberson n'a toujours pas été élucidée. La Fondation Sarah Oberson s'est donnée comme mot d'ordre de ne jamais permettre de classer l'affaire, tant que les circonstances de la disparition et du sort de cette enfant ne seront pas connus.

newsletter

inscription
désinscription