Pour les écoles

À l'école : les droits de l'enfant à l'heure des changements climatiques

Projet 2019 pour les écoles valaisannes 

Contexte

Les changements climatiques sont au centre des préoccupations citoyennes, notamment celles des plus jeunes, à l'exemple de Greta Thunberg et des mouvements estudiantins nés dans la foulée. Impossible désormais d'ignorer cette réalité dans laquelle les enfants manifestent, expriment leurs inquiétudes et utilisent ainsi leur droit à la parole, parfois de manière imparfaite : nous sommes convaincus qu'ils/elles méritent d'être entendu-e-s et accompagné-e-s pour développer leur conscience citoyenne et leur manière de s'exprimer pour être véritablement entendus.

Dans cet esprit, il est bon de souligner le rôle de la participation des enfants, y compris dans le champ des décisions législatives, comme l'exige l'article 12 de la Convention des Droits de l'Enfant.

Pour la Fondation Sarah Oberson, il s'avère crucial de participer à cette prise de conscience et à la réflexion citoyenne sur la recherche de solutions et de mode de faire, en renforçant par ce même biais son engagement pour la protection des droits des enfants.

C'est dans cette perspective renouvelée que, dans le cadre de sa collaboration avec le service de l'enseignement du canton du Valais, la Fondation Sarah Oberson offre cette année des ateliers pédagogiques pour les écoles, afin de permettre aux élèves de mettre en pratique les droits de l'enfant en général et, en particulier, de faire le lien entre le réchauffement climatique et ses conséquences sur les droits des enfants.

Les ateliers

Cette année, la Fondation propose d'intervenir dans les classes de Cycle 2 et 3, sur demande des enseignant-e-s ou des directions des écoles, afin de sensibiliser les élèves sur les droits de l'enfant, notamment en relation avec les changements climatiques.

Elle offre un atelier de 2 périodes (soit 1h30 d'animation), animé par des formateurs et formatrices de la Fondation.

Les activités privilégient les méthodologies participatives et l'apprentissage par l'expérience. Elles permettent aux enfants de renforcer des compétences transversales du PER en conjuguant jeux, travaux de groupes, activités créatrices, réflexion individuelle et présentations, dans un climat de respect mutuel.

Objectifs

Par le biais des activités proposées, les élèves sont amené-e-s à connaitre certains droits fondamentaux des enfants (les principes généraux de la Convention, dont le fameux article 12) et les conséquences des changements climatiques sur leurs droits. Ils développent leur capacité d'expression, leurs aptitudes collaboratives et prennent confiance en leur capacité d'agir à leur échelle.
But général
En accord avec les principes de la Convention des Droits de l'Enfant et les recommandations adressées à la Suisse par le Comité des droits de l'enfant, le projet a pour but de promouvoir et de mettre en pratique les droits de l'enfant dans les écoles valaisannes.

Ce projet répond également aux attentes du Plan d'Etudes Romand (PER), qui entend privilégier l'éducation à la citoyenneté et l'éducation en vue du développement durable (EDD) dans lesquelles s'inscrit l'éducation aux droits de l'enfant. À travers ces compétences transversales, les élèves pourront se situer et agir en tant que citoyen-ne-s dans un contexte où les changements climatiques représentent un défi majeur.

Conditions d'intervention

La fondation propose un atelier pour les classes du Cycle 2 et un atelier pour les classes du Cycle 3. Des adaptations peuvent être aménagées sur demande des enseignant-e-s pour les classes dont les élèves présentent des difficultés d'apprentissage ou des besoins spéciaux. Les ateliers sont donnés en français uniquement.

Les ateliers peuvent également être adaptés à des cadres non-formels, comme des maisons de quartiers, centres de paroisse, centres de loisirs, etc.

Inviter la Fondation

Vous souhaitez inviter la Fondation pour une animation dans votre école ou votre classe ? Nous intervenons gratuitement, sur demande des enseignant-e-s ou des établissements.

Merci de prendre contact avec la Fondation par e-mail (info@sarahoberson.org) ou par téléphone (079 528 01 85), en mentionnant le nombre d'élèves concerné-e-s, les spécificités éventuelles du groupe, la date et les horaires souhaités.

La FSO s'adapte autant que possible à vos horaires, selon les disponibilités des animateurs et animatrices de la Fondation.

 

newsletter

inscription
désinscription