Journée Sarah Oberson 2010

LA FONDATION SARAH OBERSON,
L'INSTITUT INTERNATIONAL DES DROITS DE L'ENFANT

organisent
une journée de réflexion sur le thème :

Nouvelles technologies : chances et dangers
pour les enfants

Le mercredi 3 novembre 2010

à l'Institut international des Droits de l'Enfant
c/o IUKB à Bramois

Nouvelles technologies - actualité

media: photos/JSO2010/0001.JPG

Argument
Public
Programme
Médias
Working Report désormais disponible.

Argument

Utiles et dangereuses, les nouvelles technologies font désormais partie intégrante de notre quotidien, d'autant plus de celui de nos enfants (0-18 ans). Comment utiliser leur potentiel en protégeant les enfants des menaces que leur emploi comporte ? Qu'est-ce qu'une nouvelle technologie ? Un outil qui est difficilement contrôlable compte tenu de sa globalisation. Un outil vivant, mobile et changeant qui oblige à une constante adaptation des normes de protection et des messages de prévention.

Dès le 01.01.2010, la Suisse s'est dotée d'un système d'alerte enlèvement ; elle envisage pour le 01.01.2011 d'élargir la distribution des messages de recherche au système SMS, en mettant ainsi les nouvelles technologies au service de l'enfance en danger. Dans le même temps, chaque jour, les média se font l'écho de crimes perpétrés contre les enfants, par le biais des nouvelles technologies : des prédateurs du net, des réseaux d'échange d'images pédophiles, des vidéos pornographiques échangées entre adolescents, des tueries inspirées des jeux violents, des vols d'identité, du mobbying entre pairs, etc.

Les blocages de sites illégaux, les filtres parentaux tentent d'endiguer ces dangers tout en permettant un accès limité. En Suisse, les parlementaires cherchent à y répondre au travers de nouvelles normes. Ces dernières ont entre autres permis à la Confédération d'élaborer pour 2011 un Programme national de Protection de la jeunesse face aux médias et compétences médiatiques. Les forces policières et judiciaires s'organisent autour de ces crimes et affinent leurs stratégies, en multipliant les arrestations. Les campagnes d'éducation auprès des enfants et des parents prolifèrent.

Les nouvelles recherches nous éclairent sur le fait que si elles comportent des dangers pour les enfants, elles ne sont pas plus dangereuses que la vie réelle. Par exemple, pour ce qui est des actes d'ordre sexuel à l'encontre des enfants, les proches continuent à être, hélas et de loin, les auteurs les plus nombreux. Le profil du prédateur sexuel du net ne correspond pas à ce qu'on imaginait. Les enfants face aux nouvelles technologies semblent surtout souffrir du harcèlement de leurs pairs et d'addiction, ....

A la lumière des connaissances les plus récentes, comment exploiter les nouvelles technologies au service de l'enfance qui souffre ? Comment orienter et adapter la protection des enfants face à ces outils ? Telles sont les questions auxquelles les participants à la 10e journée de sensibilisation de la Fondation Sarah Oberson tenteront de répondre.

Public

Cette journée s'adresse à toutes les personnes intéressées et aux professionnels du domaine (travailleurs sociaux, juristes, psychologues, enseignants, policiers, journalistes etc...), aux associations de parents ou aux collaborateurs des services officiels. Chercheurs et étudiants bienvenus.

 

media: photos/JSO2010/Photo_033-1.jpg


Programme


09 :00 Alloction de Bienvenue

M. Bernard Comby, Président de la Fondation Sarah Oberson

09 :15 Panorama : Nouvelles technologies, usages et normes en questions
M. Pierre-André Léchot, Chargé d'enseignement à l'Institut des sciences du langage et de la communication de l'Université de Neuchâtel

10 :00 Système d'Alerte enlèvement : quelle aide de la part des Nouvelles technologies
M. Christian Varone, Commandant de la Police Cantonale Valaisanne

10 :30 Pause

11 :00 Education, Images et Nouvelles technologies
M. Gianni Haver, Professeur associé de Sociologie de l'image à l'Institut de sociologie des communications de masse de l'Université de Lausanne

11 :30 Quelles solutions envisagées par le politique
Mme Viola Amherdt, Conseillère nationale et Présidente de la Commune de Brig

12 :00 Discussion générale

12 :30 Repas

13 :45 Evolution de la prévention et de la lutte contre la cybercriminalité
Mme Tiziana Bellucci, Directrice Générale d'Action Innocence

14 :15 Témoignages : jeunes, parents, école
De plus, Mme Eva Fernandes, Directrice de l'Association romande CIAO, partagera des situations vécues par certains de ses usagers, en respectant le strict anonymat des protagonistes

15 :00 Pause

15 :15 Table Ronde : Synthèse et pistes de solution à long terme
Dirigée par M. Fabrice Germanier, Membre du Conseil de la Fondation Sarah Oberson et Président de l'Association de la presse valaisanne

16 :00 Mot de clôture
M. Bernard Comby, Président de la Fondation Sarah Oberson

16 :15 Fin de la journée


media: photos/JSO2010/Photo_024.jpg

Médias :

- Blog de la Fondation Sarah Oberson :  "Journée Sarah Oberson 2010 : les nouvelles technologies", Article de Mme Geneviève Levine, Institut international des Droits de l'Enfant
- Le Nouvelliste, Encadrer nos jeunes « Googlelisés », 04.11.2010, p. 2-3.
- Le Nouvelliste, Devenir citoyen numérique, 04.11.2010, p. 3
- Le Nouvelliste, A la recherche d'aide sur le web, 04.11.2010, p. 3
- Canal 9, Les Nouvelles technologies et l'enfance, L'Emission en Direct, 03.11.2010.

 

newsletter

inscription
désinscription