Documentation - abus sexuels

Viol, inceste : pourquoi les victimes se taisent, Psychologuies s'engace, 16.11.2016
Au moment où elles subissent des violences sexuelles, 56 % des victimes disent n'avoir pu en parler à personne¹. Comment expliquer ce silence ?

La Trousse Média sur les agressions sexuelles, Québec, 2015
"Les conséquences de l'agression sexuelle (subies dans l'enfance) sont complexes à documenter. Les études auprès des victimes permettent d'identifier les difficultés que celles-ci présentent en comparaison à des personnes qui n'ont pas été victimes d'agression sexuelle. La plupart de ces études ne permettent pas d'attribuer les conséquences exclusivement à l'agression sexuelle plutôt qu'à d'autres événements"

newsletter

inscription
désinscription